Innovation | Foundation for a Smoke-Free World

innovation

Arrêter de fumer peut être une entreprise difficile pour les fumeurs du monde entier. Les outils actuels d’arrêt du tabac à long terme ont une faible efficacité globale. Le pipeline de recherche et développement pharmaceutique pour les nouveaux produits de sevrage tabagique est lacunaire. Des solutions technologiques, notamment de nombreuses applications pour appareils mobiles, sont désormais disponibles pour aider les fumeurs à arrêter de fumer. Cependant, peu d’applications ont été rigoureusement testées et validées quant à leur efficacité.

La Fondation a chargé EY-Parthenon de mener une analyse du paysage mondial des produits et services de sevrage tabagique. Voici quelques constatations clés détaillées dans le rapport :

  • Bien que 89 solutions distinctes d’arrêt du tabac soient disponibles aujourd’hui, leur efficacité en termes d’abstinence réussie à un an est inférieure à 25 %. Autrement dit, moins de 25 % des fumeurs qui utilisent des solutions d’arrêt du tabac continuent de ne pas fumer après un an.
  • Peu de nouvelles solutions prometteuses pour arrêter de fumer sont actuellement en cours de développement.
  • Il y a d’importants besoins non satisfaits concernant l’arrêt du tabac.

Le rapport complet et les données à l’appui sont disponibles ici.

En nous appuyant sur ces constatations, nous nous efforçons de dialoguer avec les principales parties prenantes pour :

  • Évaluer les causes profondes de l’innovation lacunaire et la faible mise à l’échelle des solutions prometteuses en matière d’arrêt du tabac.
  • Construire un consensus sur les bons moyens et les bonnes approches pour stimuler l’innovation des produits et services de sevrage tabagique.
  • déterminer comment la Fondation peut déployer au mieux ses fonds pour mettre en œuvre ces solutions rapidement.

La Fondation financera et appuiera les travaux innovants pour répondre à deux questions :

  • Comment pouvons-nous mettre au point des outils d’arrêt du tabac très efficaces (p. ex. une efficacité estimée par un taux d’abandon de 50 % sur une période de 12 mois) ? Comment optimiser ces outils pour différents groupes : les hommes et les femmes, les fumeurs plus âgés et les populations vulnérables comme les peuples autochtones ?
  • Comment pouvons-nous rendre les outils d’arrêt du tabac et les produits à risque réduit accessibles et abordables pour les populations des pays à revenu faible ou intermédiaire ?
Outil WordPress - Générée par TurnKey Linux

Powered by